Le « Berger des Nuages »

25 janvier 2017

Retour du « Berger des Nuages » en son jardin de Clamart où il orchestre la partition silencieuse des sculptures de Jean Arp.

19 avril 2014

 

Le Berger des Nuages, bronze monumental emblématique du poète et sculpteur Jean Arp, a pris place le 19 avril 2014 sur son socle de granit de Brusvily dans les jardins de la Fondation Arp à Clamart-Meudon.

 

Sur les lieux mêmes, où Arp et Sophie Taeuber se sont installés en 1929, le géant de bronze guide désormais le regard du visiteur. Il orchestre dans cet espace ouvert, la partition silencieuse des sculptures déjà présentes au jardin. Perspectives
et volumes s’organisent en douceur autour de ses formes généreuses.

 

C’est Marguerite Arp, la veuve de l’artiste, qui avait projeté en 1983 de

faire tirer le bronze 0/1 du Berger des Nuages. Cette fonte a été exécutée pour la Fondation Arp de Clamart en 2009, par la fonderie de Coubertin à St-Rémy-lès-Chevreuse, sous la direction d’Antoine Poncet, membre de l’Institut, qui en 1953 avait élaboré avec Jean Arp le plâtre ayant servi à la première fonte aujourd’hui à l’université de Caracas.

 

Le plâtre qui a servi de modèle pour la deuxième fonte - le bronze 0/1 -  a été présenté en 1962 dans la rétrospective Arp du Musée national d’art moderne à Paris. Arp l’a donné ensuite à ce musée en 1963.

 

> communiqué réception du « Berger des Nuages » 14 avril 2014

 

 

 

 

Echos dans les médias

« Jean Arp, le Berger des nuages

à Clamart »

HDS Mag mai-juin 2014, p. 53.

 

> « Un bronze de Jean Arp installé dans le jardin de la fondation à Clamart »

par Sarah Hugounenq, Le Quotidien de l’Art,
24 avril 2014.

> « Un géant de bronze s’est posé
à la Fondation Arp »

par Jérôme Bernatas, Le Parisien 92,
12 avril 2014.

 

 

Diaporamas et vidéos :

> La réception du « Berger des Nuages »

> L'atelier de Jean Arp et Sophie Taeuber

Septembre 2016

Le « Berger des Nuages » accueille les visiteurs à l'entrée des Thermes de Dioclétien, à Rome.

© Crédits