20 septembre 2016 Envolée du « Berger des Nuages » vers Rome pour ouvrir une grande exposition « Jean Arp » dans les Thermes de Dioclétien du 30 septembre 2016 au 15 janvier 2017. Le pâtre emmène à Rome quelque cinquante autres œuvres. Pendant près de quatre mois, cet ensemble unique descendu des collines de Clamart s'en ira porter vers un nouveau public sa rêverie poétique, inscrite dans le papier, la pierre et le bronze.

19 avril 2014

 

Le Berger des Nuages, bronze monumental emblématique du poète et sculpteur Jean Arp, a pris place sur son socle de granit de Brusvily dans les jardins de la Fondation Arp à Clamart-Meudon.

 

Sur les lieux mêmes, où Arp et Sophie Taeuber se sont installés en 1929, le géant de bronze guide désormais le regard du visiteur. Il orchestre dans cet espace ouvert, la partition silencieuse des sculptures déjà présentes au jardin. Perspectives
et volumes s’organisent en douceur autour de ses formes généreuses.

> communiqué réception du « Berger des Nuages » 14 avril 2014

 

Echos dans les médias

« Jean Arp, le Berger des nuages

à Clamart »

HDS Mag mai-juin 2014, p. 53.

 

> « Un bronze de Jean Arp installé dans le jardin de la fondation à Clamart »

par Sarah Hugounenq, Le Quotidien de l’Art,
24 avril 2014.

> « Un géant de bronze s’est posé
à la Fondation Arp »

par Jérôme Bernatas, Le Parisien 92,
12 avril 2014.

 

 

Diaporamas et vidéos :

> La réception du « Berger des Nuages »

> L'atelier de Jean Arp et Sophie Taeuber

« Jean Arp » à Rome

La Fondation Arp

aujourd'hui et demain

L’Atelier et le jardin de sculptures de Jean Arp et Sophie Taeuber à Clamart est l'un des rares ateliers d’artistes ayant survécu à la disparition de ses acteurs. Il s’est agrandi, en 2015, d’un nouvel espace de création dédié à la sculpture vivante : le Vallon Galliera, situé à quelques encablures de la rue des Châtaigniers.

 

Cette opération a été réalisée grâce à la générosité des « Apprentis d’Auteuil », qui ont à mis à la disposition de la Fondation Arp un ancien verger revenu à l’état de nature, dans leur parc historique de Meudon, pour accueillir à l’automne 2015 le 1er Symposium International de Sculpteurs en Île-de-France.

 

Témoin de la vie des hommes qui l’ont occupé depuis le milieu du XIXe siècle, le Vallon Galliera s’est avéré un formidable champ d’énergies entremêlant sphères de la Terre et murmures du Vivant. Les sept sculpteurs internationaux - Armen Agop, Patrice Belin, Xavier Gonzalez, Ton Kalle, Philippe Ongena, Susanne Specht, François Weil - travaillant la pierre, qui l’ont investi en septembre dernier, l’ont bien ressenti, tout comme les regardeurs, promeneurs, poètes, artistes qui observaient la force créatrice du travail artistique en commun et participaient à leurs temps de partages. Chacun accueillait, avec sa sensibilité propre, les dépendances réciproques et les jeux de correspondances qui s’établissent au fil du temps entre la pierre, l’eau et l’air. Dans la subtile alchimie qui s’installe entre art et nature, chacun recherchait plus ou moins consciemment les traces ou l’évocation du végétal, de l’animal, donnant libre cours à ses rêves et à son imagination.

 

Aujourd’hui, les sculptures réalisées en septembre 2015 habitent pour un temps le Vallon Galliera, révélant à la fois leur diversité, leur cohérence et le dialogue surprenant qu’elles entretiennent entre elles.

 

Des visites découvertes sont organisées certains week-ends pour les visiteurs individuels et sur rdv pour les groupes.

 

Pour revivre l’événement, qui s’est déroulé sur deux années, vous pouvez consulter :

 

- les vidéos

 

Le Creuset du Vallon Galliera

24 septembre 2016 Ouverture de l'exposition « Promenades inédites dans l’œuvre de Arp et de Taeuber » à l'Atelier et aux jardins de la Fondation Arp. En même temps que l'exposition « Jean Arp » dans les Thermes de Dioclétien à Rome, la Fondation présente des textes et œuvres rarement montrés (dessins de 1941, gravures destinées à un livre illustré jamais réalisé sur des textes de Marcel Duchamp ...) en relation avec l'évolution parallèle de l'œuvre sculptée.
20 janvier 2017 Retour du « Berger des nuages » en son jardin de Clamart où il orchestre la partition silencieuse des sculptures de Jean Arp.

En complicité avec Jean Arp

 

Armen Agop, Patrice Belin, Xavier Gonzalez, Ton Kalle, Philippe Ongena, Susanne Specht, François Weil exposent chacun une œuvre dans l’atelier
des plâtres de Jean Arp à la Fondation Arp Clamart.

- les photos

 

- deux publications éditées par la Fondation Arp et les Apprentis d’Auteuil

Le livret de présentation

du Symposium

et des sept sculpteurs

L'Album du symposium :

« Le Creuset du Vallon Galliera »

17-18 septembre 2016

La Fondation Arp et le Vallon Galliera ouvrent leurs portes pour les Journées Européennes du Patrimoine.

 

11 juin 2016 -17 janvier 2017

« Schwitters, Miró & Arp »,

exposition à la Galerie Hauser & Wirth à Zurich, puis à la Galerie Hauser, Wirth & Schimmel à Los Angeles

30 septembre 2016

 

Exposer Arp à Rome, dans les Thermes

de Dioclétien : une évidence.

 

Si l’œuvre de Jean Arp est née dans son atelier de Clamart-Meudon, elle trouve aussi ses origines dans d’autres espaces, d’autres temps : ceux qui ont nourri le travail de l’artiste. Exposer la sculpture de Arp nous invite à explorer des lieux qui font sens avec son histoire ou qui autorisent à en construire le prolongement.

 

En accueillant Arp, les Thermes de Dioclétien deviennent un de ces lieux d’énergie et d’inspiration : les sculptures y retrouvent un des foyers de leur genèse, le lieu d’exposition résonne. Comme le romantisme ou le mysticisme rhénan, la découverte de l’univers antique confirme les intuitions créatives de Jean Arp. Il dessine une pensée originelle de la nature qui est création pure et spontanée, source d’harmonie au sein de laquelle l’homme est un vivant parmi les autres. En s’exposant à Rome, le Berger des Nuages et son cortège trouvent l’opportunité de s’épanouir au sein d’un lieu qui les accueille comme une évidence.

 

lire la suite

© Crédits